La galerie de la Philarmonie

L’Opéra de Paris comme Capri, c’est fini, c’est du passé, signé Napoléon III. Où seraient alors le présent et l’avenir ? À la Philarmonie de Paris !

En savoir plus…

Regarder gentiment les gens en colère

Egon Schiele est un peintre, poète et dessinateur, autrichien qui vécut brièvement de 1890 à 1918 ; son œuvre est puissante comme une colère. En lisant cet été son petit livre Je peins la lumière qui vient de tous les corps, je suis tombé, page 8, sur :

« J’appréhendais tout avec amour, je voulais regarder gentiment les gens en colère… »

En savoir plus…

Les 3 visites d’octobre pour l’albatros

Vu sous cet angle, vu sous l’angle que vous préférez, voici trois visites en octobre, La Joconde comme vous ne l’avez jamais vue, Paris comme vous ne pensez pas à le regarder, et les Fesses du Louvre, quand les regards embrasés réchauffent le musée :

En savoir plus…

Saint Eustache, très sain patron de la Nuit Blanche

Bleues, rouges, vertes, jaunes, les voûtes de la nef de Saint-Eustache étaient nappées de fils de lumières lors de la Nuit Blanche, samedi 1er octobre 2016. Avec d’autres j’étais allongé…

En savoir plus…

On est bien sous la pyramide

Au jeu des 7 erreurs les différences sauteraient aux yeux, pourtant le changement d’aménagement du hall sous la pyramide du Louvre est tout en finesse : on est passé d’un accueil commercial à un accueil.

 

Les caisses ont quitté le hall pour aller dans un espace à part ; la rotonde d’informations s’est transformée en deux arcs de cercles comme deux oreilles où des agents d’accueil jouent leur rôle. Sur deux mini rotondes sont disposés des plans du Louvre dont le titre Bienvenue au Louvre est déjà tout un programme.

En savoir plus…