Suivons Franz Biberkopf !

Franz Biberkopf est le personnage au centre de Berlin Alexanderplatz, roman d’Alfred Döblin, publié en 1929 (1). Dans les quartiers populaires autour d’Alexanderplatz, les hommes sont des truands, les femmes font le tapin : ça vit d’embrouille, ça grouille, parle politique, ça s’aime, ça boit du schnaps, de la bière…

 

Pensons-y ce soir en terrasse !

 

Berlin Alexanderplatz est au programme d’Arte.tv (2) en hommage aux « 75 ans » de Fassbinder (1945 – 1982), cinéaste majeur des années 70. Parmi ses œuvres,               Le mariage de Maria Braun, Lili Marleen, avec son égérie Hanna Schygulla ; Tous les autres s’appellent Ali, sans elle.

 

Rainer Werner Fassinder lit Berlin Alexanderplatz à 14 ans ;   il est marqué à vie… Il en fera un film, sorti en 1980, à la demande de la télévision allemande : une série en 14 épisodes (3).

 

Franz Biberkopf sort de 4 ans de prison au 1er épisode ; il a tué sa compagne Ida. Il fait le serment de devenir honnête, ce qui est impossible dans Berlin à cette époque…

 

L’atmosphère des bas-fonds baigne dans une lumière très travaillée par Fassbinder ; il manie le clair-obscur, Rembrandt n’est pas loin, le Romantisme, proche.

 

Franz Biberkopf, alias Günter Lamprecht, est magnétique ; il rit, dit des poèmes, chante, hurle, regarde, cogne, caresse. Son énergie d’ogre devenu manchot est l’essence du film.

 

Face à Biberkopf, il y a Reinhold, son opposé, qui bégaie, a un problème avec les femmes qu’il séduit, une vision noire de l’existence ; les deux s’attirent, pour le pire…

 

Suivons Franz Biberkopf dans ce  voyage à travers les profondeurs de l’âme ; la farce est de mise qui attise une réflexion sur le destin.

 

(1) Berlin Alexanderplatz, dernier chef-d’œuvre de la littérature allemande d’avant 1945, est facile à trouver en librairie via le site :

https://www.librairiesindependantes.com/

 

(2) Faute de cinéma et de théâtre, vive Arte !

 

(3) Les 14 épisodes s’avalent vite, c’est intense ! Arte.tv est visible sur votre ordinateur, que vous reliez sur votre écran de TV – a priori plus grand que l’autre – par un câble HDMI, en vente partout ; je ne vous apprends sans doute rien…

 

 

 

Laisser un commentaire

  • Aucun des champs ci-dessous n’est obligatoire.
  • Ce que vous saisissez sera conservé indéfiniment.
  • Votre adresse IP est anonymisée.