Personne pour Bacon ?

Je suis très surpris du peu d’abonnés à ma newsletter qui se sont inscrits à la visite du 7 novembre (3 inscrits) ; elle aura lieu si la liste se gonfle : il faut qu’on soit au moins 10.

 

Rappel : Bacon à Beaubourg, le 7 novembre à 19 h pour 30 € (tout compris)

 

Bacon est un peintre avec qui j’entretiens une relation particulière, intime, troublante…

 

Bacon est venu à la peinture en voyant une exposition de Picasso. Il a inventé une manière picturale qui ouvre un monde sensible où nos émotions tourbillonnent dans un ouragan à l’intérieur d’un cadre très précis.

 

Bacon vivait dans le chaos comme l’était son atelier ; il aimait boire non que ça l’aide à peindre, mais à supporter le vertige dans lequel son génie l’embarquait…

 

Il croyait aux vertus de l’accident dans le travail comme il s’en ouvre au critique d’art David Sylvester lors d’entretiens célèbres.

 

Ne cherchons pas à comprendre Bacon, ah non ! Regardons ensemble ses peintures : jouons avec ses signes.

 

Certain(e)s d’entre vous m’ont confié que sa peinture leur faisait peur ; c’est ce qui le rend si intéressant :  Y a-t-il tant d’artistes qui nous fassent cet effet-là ?

 

Allons camarades, courage !

 

Appelez-moi : 06 82 29 37 44