Octobre à la plage

Il creuse, il s’acharne ; ses pattes arrière évacuent le sable avec la détermination de celui qui sent s’approcher la découverte d’un drame, mais ce chien déniche « son » bâton, le prend dans sa gueule pour aller dans la mer.

 

Les vagues cassent, déferlent, moussent ; au bord (1) je me tiens debout, me laisse renverser, la trouve bonne, en ce début d’octobre.

 

De l’autre côté des vagues, silhouettes noires aux mouvements lents, ils attendent ; l’un d’eux jaillit sur sa planche : allongé, les bras crawlant, soudain les jambes twistant, le buste vers l’avant, le cul bas ; l’air naturel, mais ça se travaille…

 

Le surfeur n’est pas un branleur !

 

Qu’est-ce qu’il se cogne comme vagues dans la tête, quand il y retourne s’en glisser une…

 

Depuis la plage, je vois la mer qui brille sous le soleil ; de quoi surexposer l’âme de l’homme libre (2).

 

Un âne passe, je le monte (3) ; brusquement, il fonce vers les vagues comme Ferdinand dans Pierrot le fou de Godard.

 

L’âne ouvre ses ailes ; on vole, on croise le chien avec son bâton. L’âne lui demande : Tes ailes viennent d’où ? – Du dernier chapitre des Contes du Chat Perché (4) – Et toi ?      – De Pégase (5) » ; le chien s’en va voler ailleurs…

 

Nous passons au-dessus des surfeurs ; parmi eux, mon fils a de l’allure sur la vague qui le porte jusqu’au bord, quand l’âne m’y dépose ; chacun sa monture.

 

C’était une tranche d’octobre à la plage qui n’est pas abandonnée (6), juste donnée à ceux qui cherchent des sensations plus sauvages…

 

(1) Plage des Penons, à Seignosse, dans les Landes.

 

(2) Baudelaire, quand tu nous tiens : https://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/Poemes/charles_baudelaire/lhomme_et_la_mer

 

(3) Un homme moins célèbre que les Beatles a déjà fait ça.

 

(4) À la fin des Contes du Perché, de Marcel Aymé, le cochon échappe à l’abattoir en s’envolant grâce aux ailes prêtées par le cygne.

 

(5) Cet âne a toujours rêvé d’être un cheval ; dans la mythologie grecque, Persée monte Pégase pour délivrer Andromède sur un rocher.

 

(6) Pour les inconditionnels, voici le lien du tube de BB : https://www.youtube.com/watch?v=IA0wibahw_g

 

Laisser un commentaire

  • Aucun des champs ci-dessous n’est obligatoire.
  • Ce que vous saisissez sera conservé indéfiniment.
  • Votre adresse IP est anonymisée.