La voix des monuments

Depuis le déconfinement, chacun se débrouille, n’a plus la trouille, on va même au resto ; tôt ou tard il n’y a pas de raison, nous retravaillerons, les guide-conférencier(e)s.

 

D’ici-là, nous nous sommes réunis le 18 juin à Montmartre, pour rappeler l’essentiel : guider, c’est un métier !

 

Vous vous souvenez qu’à 20 h, nous avions tous l’habitude   d’applaudir l’hôpital. Il n’y a pas d’heures pour en faire autant avec les monuments dont les voix sont celles des guides- conférencier(e)s, sans qui les pierres pioncent,      les rois se meurent, les regards s’égarent…

 

Ils animent les murs des villes ouvertes ou rouges, tout dépend des feux. Pour voir comme au poker le jeu de la ville, il faut parier placé sur les guides-conférencier(e)s.

 

Peut-être pensez-vous, comme pour les acteurs : s’ils sont bons, cela dépasse le métier, c’est le fruit de la passion ?

 

Mais si le talent est l’unité pour mesurer la qualité des guide- conférencier(e)s qui font le poids, la voix des monuments ne ment pas, elle est à nue, sans revenu !

 

Alors ? Les visites Vu sous cet angle sont revenues !

 

Passez commande à la date de votre choix ; vous hésitez sur le thème ? Appelez-moi au : 06 82 29 37 44.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

  • Aucun des champs ci-dessous n’est obligatoire.
  • Ce que vous saisissez sera conservé indéfiniment.
  • Votre adresse IP est anonymisée.

Résoudre : *
23 × 19 =