La route est saine, Jack.

« Hit the road Jack and don’t you come back, No more, no more, no more, no more… » (1). Le hit de Ray Charles serait-il le début de la bande son du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle ?

 

La chanson est dure, la route est longue ; Jack est chassé par sa femme ; elle en a marre de lui. Tous les pèlerins prennent-ils la route pour s’amender ? Pas du tout !

 

Quel plaisir de marcher le long des champs – celui de la photo est au sud d’Étampes – suivre le GR, ou la route, traverser des bois, écouter le chant des sansonnets ou, sans boussole, parfois s’égarer… ! (2)

 

« There is no room for the hopeless sinner who would hurt all mankind just to save is own » (3) est l’avertissement de la chanson People Get Ready de Curtis Mayfield (4) ; tant de rencontres, de découvertes, de partage, comblent qui est disponible ; qui ne l’est pas n’a rien à faire là !

 

« Pas besoin de ticket » dit la chanson « la foi est la clef » ; foi dans la route, où tant de semelles s’usèrent naguère ; gare aux ampoules !

 

De bonnes chaussures : les vieilles du père randonneur ou la paire adaptée à l’asphalte ?

 

Route, roots, le pèlerin revient aux racines du voyage, au temps passé, pas perdu ; rien n’est dû sauf la promesse qu’on s’est faite d’aller au bout, même si : « on ne va pas à Saint-Jacques, mais vers Saint-Jacques » (5).

 

À l’étape, la tente est montée dans le jardin d’un couple qui invite le pèlerin à table ; ailleurs le chef du camping fait de même, ou le prêtre ouvrier au presbytère quand tout le reste est fermé. Si pèlerin n’apporte pas le vin, il n’est pas invité en vain, par lui passe l’âme du voyage…

 

Il a lu ou bu Sur la route (6), tant cette histoire coule de source, jaillit comme la vie bien vécue ; la route est saine, Jack, c’est le moment de la prendre !

 

(1) Pour la bande son, version inoubliable : https://www.youtube.com/watch?v=Q8Tiz6INF7I

 

(2) En dehors de la boussole originelle, votre Smartphone a une application boussole.

 

(3) « Il n’y a pas de place pour le pêcheur sans espoir qui blesse l’humanité pour se sauver lui-même ».

 

(4) Pour la bande son, version mythique, Jeff Beck à la guitare, Rod Stewart au chant : https://www.youtube.com/watch?v=yC_j_dzkaVE

 

(5) Ainsi parle l’homme de l’accueil des Amis de Saint-Jacques de Compostelle, 8bis, rue Jean Bart 75006 ; il a fait les 4 chemins : il faut le rencontrer, l’écouter ! http://www.compostelle.asso.fr/fr/accueil

 

(6) On the road, The Original Scroll, Jack Kerouac,1957. À l’origine, Sur la route est écrit sur un rouleau de presse.

 

  1. La route, oui, St Jacques, non…le Matamore a été réhabilité par Franco et le pèlerinage par son ministre Manuel Fraga dans un retour à l’antisémitisme et à la haine des autres.
    La route, oui, St Jacques, non

Laisser un commentaire

  • Aucun des champs ci-dessous n’est obligatoire.
  • Ce que vous saisissez sera conservé indéfiniment.
  • Votre adresse IP est anonymisée.