J’me baladais sur l’avenue

« J’me baladais sur l’avenue le cœur ouvert à l’inconnu, j’avais envie de dire bonjour à n’importe qui… » chante Joe Dassin, dans son tube mythique Aux Champs Élysées (1).

 

Dire bonjour à n’importe qui aux Champs Elysées : il n’est déjà pas simple de dire bonjour à tout bout de champs, sauf à passer pour un dingue ; quant à savoir à qui le dire, une étude récente montre qui se balade sur la fameuse avenue :

56 % sont des touristes étrangers

12 % sont des touristes français

17 % y viennent par obligation, ils y travaillent

4 % rentrent chez eux

5 % sont parisiens (2)

 

Le Comité des Champs Élysées qui réunit 180 occupants de l’avenue, dont des enseignes de luxe, a demandé en 2018 à l’architecte Philippe Chiambaretta de trouver le moyen de faire revenir les Parisiens sur les Champs’…

 

Au Pavillon de l’Arsenal jusqu’au 10 mai 2020, l’exposition :

« Champs-Elysées – Histoire et perspective » (3) montre les résultats du travail de son équipe : nombreuses photos et plans du projet, diagrammes plus techniques, vidéos sur les grands moments des Champs’…

 

L’avenue fut dessinée par André le Nôtre ; Louis XIV souhaitait changer l’urbanisme à Paris : passer des enceintes qui ferment la ville à une avenue qui l’ouvre !

 

Le projet de Chiambaretta consiste à réaménager des espaces verts sur les Champs Élysées, planter des arbres autour de la place de la Concorde, la rendre aux piétons : ça donne envie !

 

L’issue du chantier est prévue pour 2030.

 

S’il s’agit de donner envie aux Parisiens de (re)revenir se promener aux Champs-Elysées : où se promènent-ils actuellement ?

 

Sur aucune avenues ni boulevards ! Les Parisiens se promènent un peu sur les nouvelles voies sur berges, trop récentes pour être encore vraiment attirantes ; ils profitent des parcs…

 

L’avenue des Champs Élysées peut-elle redevenir un lieu de promenade familiale, amicale, amoureuse… Bref un lieu de vie ; n’oublions pas que le tourisme ne cherche pas la vie, l’argent lui suffit !

 

(1) https://www.youtube.com/watch?v=_PDABGJb2og

 

(2) Le calcul précis donne 94 % : les 6 % restant ne sont pas significatifs ou sont morts pendant le pointage, sans avoir souffert…

 

(3) Lien sur l’article de la revue Le Moniteur qui annonce l’exposition avec une vidéo du projet :

https://www.lemoniteur.fr/photo/exposition-avec-philippe-chiambaretta-les-champs-elysees-entrent-en-campagne.2075499/en-2030-sur-les-champs.1