Je suis nouvelle

« Peau de serpent… avalanche… oiseaux qui s’envolent… fanons de baleine… étrave de paquebot… filtre à café… point rouge… reflet jaune d’un engin de chantier… hotte de cuisine… bâtiment sorti de nulle part… »

 

Quel bâtiment à Paris déclenche de tels commentaires ?      La Philharmonie ! Les habitués du périf’ connaissent sa silhouette ; son architecte, Jean Nouvel (1), a voulu ouvrir la musique philharmonique à ceux qui ne la fréquentaient pas si souvent avant…

 

Depuis son ouverture en 2015 ; 97 % des gens qui viennent de chaque côté du périf’, pour un concert, une expo, un atelier, sont satisfaits ; leur niveau d’étude est supérieur ou égal à bac +3.

 

Lors d’une visite récente où ont fusé les commentaires cités plus haut, nous sommes entrés à l’intérieur au niveau supérieur. Sans dépasser le niveau du contrôle, nous avons regardé la texture des murs blancs et du plafond noir, si différents de la façade métallique, et des tons gris.

 

Trois hommes et une jeune femme de la sécurité étaient face à nous ; je leur ai demandé ce qu’ils pensaient du bâtiment, ils m’ont dit l’un après l’autre : « Ça va ».

 

Réponse prudente évidemment, mais lorsque j’ai demandé son avis à la jeune femme, elle m’a répondu : « Je ne sais pas, je suis nouvelle. »

 

« C’est drôle, vous savez pourquoi ? – Non – Nouvel, c’est le nom de l’architecte. » Les vigiles ont un peu ri ; la jeune femme m’a souri. Nous sommes ressortis.

 

Elle aurait été au courant si on lui avait donné des informations sur le bâtiment avant de commencer son travail, même si elle n’est pas chargée de renseigner les visiteurs, sinon pour leur indiquer le vestiaire, les toilettes et la salle ; et alors ?

 

Lui dire quelques mots sur le bâtiment, son architecte, ce qu’il s’y passe, c’est la prendre au sérieux ; c’est penser que ça peut l’intéresser, puis ce que c’est l’intention de La Philharmonie…

 

Elle en parle à sa famille, ses amis, ses voisins ; certains d’entre eux auront peut-être envie de venir écouter un concert…

 

Les personnes en charge du contrôle sont souvent engagés par d’autres sociétés, pas par La Philharmonie ; peu importe, si La Philharmonie donne à ces sociétés la documentation ad hoc… La jeune femme aura la sensation de ne plus être nouvelle chez Nouvel !

 

(1) Jean Nouvel a des « ennuis » en ce moment : La Philharmonie lui réclame 170 Millions € : https://www.lepoint.fr/architecture/jean-nouvel-ils-veulent-me-faire-porter-le-chapeau-de-leurs-derives-22-10-2019-2342839_3383.php#

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. Je suis d!accird avec ce texte…l’extérieur du bâtiment de Jean Nouvel est très laid: la couverture semble atteinte de “leprositè”

Laisser un commentaire

  • Aucun des champs ci-dessous n’est obligatoire.
  • Ce que vous saisissez sera conservé indéfiniment.
  • Votre adresse IP est anonymisée.

Résoudre : *
10 × 3 =