Guides conférenciers en pierre

Venus de Clermont L’Hérault, Raoul et Janine se promènent à Paris, sur la voie sur berge, rive droite ; ils arrivent en vue du Pont Neuf, ça les change du viaduc de Millau. Raoul : « Sais-tu quel est le plus vieux pont de Paris, Janine ? » Elle le sait, Raoul a raté son effet. Il est joueur : « Sais-tu pourquoi on l’appelle le Pont Neuf alors qu’il est le plus vieux ? »

 

Janine l’a vu venir : « C’est la première fois qu’un pont traverse la Seine au lieu d’aller d’une rive à une ile ; c’est la première fois qu’un pont est construit en pierre… »

 

Raoul : « T’as triché, t’as révisé ! » Janine l’embrasse. Raoul a encore un atout : « Et les mascarons, alors ? »

 

« Nous sommes les guides conférenciers, bloqués dans la pierre, alertez les ministères ! Nous sommes à nu sans revenu ! Nous voulons une année blanche ! »

 

Janine est surprise : « Qui parle, Raoul ? » Les voix sont humaines, désespérées, étranges, inquiétantes. Raoul murmure : « Elles viennent du pont » Janine : « Mais il n’y a personne sur le pont ». Janine se serre contre Raoul.

 

« Nous sommes les guides conférenciers, bloqués dans la pierre, alertez les ministères ! Nous sommes à nu sans revenu ! Nous voulons une année blanche ! »

 

Raoul et Janine comprennent que les mascarons vivent ; même si les visages des guides conférenciers sont couleur pierre, leurs lèvres remuent.

 

Janine : « Que vous est-il arrivé ? Vous êtes morts ? Qui vous a tués ? » Raoul, la tête froide, ajoute : « Dans quels ministères voulez-vous qu’on aille ? »

 

Les guides conférenciers en pierre répondent, point par point : « Nous n’avons plus de travail à cause de la Covid, qui a vidé les monuments de leurs visiteurs ; nous n’avons aucune indemnité si nous sommes salariés. Nous sommes victimes de l’indifférence du pouvoir, quoiqu’ils en disent. Nous sommes morts, ou ça ne va pas tarder. Allez au ministère du travail, de la culture, allez à Bercy. Dîtes leur où nous en sommes ! »

 

Raoul : « Avez-vous un tract, quelque chose ? »

 

Les guides conférenciers en pierre : « Nous avons mieux, ce pont qui nous a piégés ; allez chercher les ministres pour qu’ils nous voient ici, masques grotesques, fondus dans le Patrimoine ; un jour, on va nous commémorer. »

 

Janine et Raoul s’éloignent ; ils vont faire la tournée des trois ministères, et découvrir qu’à part à Bercy (1) , ils sont installés dans des hôtels particuliers du XVIIIe siècle (2). Comment s’intéresser à la réalité, à l’abri des lambris dorés ?

 

(1) Le Ministère des Finances a été construit par Paul Chemetov à la fin du XXe siècle ; il ressemble à un immense pont et à un paquebot…

 

(2) Le Ministère de la Culture est au Palais Royal, rue de Valois ; le Ministère du Travail est dans l’Hôtel du Châtelet, à l’angle de l’Esplanade des Invalides et de la rue de Grenelle.

 

 

 

Laisser un commentaire

  • Aucun des champs ci-dessous n’est obligatoire.
  • Ce que vous saisissez sera conservé indéfiniment.
  • Votre adresse IP est anonymisée.