Allons dans la Lune en 2022 !

©BDB

Que peut-on souhaiter pour la nouvelle année ? Que la fin du monde ne soit pas dans 6 mois comme dans le film Don’t Look Up ! sorti sur Netflix fin 2021.

Quitter la Terre pour la Lune ? First Man, de Damien Chazelle, sorti en 2018, montre quand même la brutalité, le bruit, de la mission Apollo 11, en 1969, connue pour son « grand pas pour l’Humanité ».

Rêver d’aller sur la Lune ? Le voyage dans la Lune, de Georges Méliès, sorti en 1902, est idéal ; premier film français de science-fiction, tourné dans son studio de Montreuil-sous-Bois, le premier studio de cinéma du monde, installé en 1897, sur les terrains de la propriété familiale.

Le film dure 14 mn – une sacrée longueur (1) pour l’époque ; il est visible en boucle au musée Méliès au 2e étage de la Cinémathèque qui borde le parc de Bercy.

Les lanternes magiques, dès l’entrée du musée, révèlent l’esprit de Méliès : « Quel est donc l’homme à notre époque qui pourrait vivre sans féerie, sans un peu de rêve ? »

Comme l’époque actuelle est moins féerique, en 2022, on part en obus avec 6 astronomes dont Barbenfouillis (2), on se plante dans l’œil de la Lune, on est attaqué par les Sélénites, joués par des acrobates des Folies Bergères ; folie, c’est le mot !

(1) La pellicule fait 257, 56 m de long.

(2) Alias Méliès.

  1. Eh bien, on peut souhaiter une année vraiment… nouvelle ! Que 2022 nous rapproche de nos rêves, de nos amis et de tous ceux que l’on aime. Je préfère garder les pieds sur terre et la tête dans les étoiles. Je me méfie du metavers et lui préfère le vrai rêve ou le rêve éveillé !…

Laisser un commentaire

  • Aucun des champs ci-dessous n’est obligatoire.
  • Ce que vous saisissez sera conservé indéfiniment.
  • Votre adresse IP est anonymisée.

Résoudre : *
30 − 27 =