Notre Dame brûle

Tristesse, sidération, incompréhension, mais surtout tristesse, pas seulement parce que tout le monde serait devenu chrétien, non, Notre Dame, un peu comme au Moyen-Age, lorsqu’elle faisait partie intégrante de la vie de Paris, pas seulement comme lieu de culte, lorsque la population s’y mettait à l’abri, s’y sentait en sécurité, Notre Dame est devenue un lieu d’encrage de l’Histoire de France…

 

Couronnement de Napoléon, Messe de Te Deum à la Libération, obsèques de Pompidou, de Mitterrand, amour de Quasimodo pour Esmeralda dans le roman de Victor Hugo, grâce à qui elle avait été restaurée au XIXe siècle par l’architecte Viollet-le-Duc.

 

Et ce lieu brûle, mais comme l’a écrit hier soir Jean-Luc Mélenchon en conclsuion d’un beau texte : « Je me dis qu’elle ne brûlera jamais tout à fait. Il en restera toujours un morceau qu’un être humain voudra continuer vers le ciel. » (1)

 

(1) https://melenchon.fr/2019/04/15/notre-cathedrale-commune/