Tous à la Générale le 26 mai

Chaque semaine vous recevez une chronique inspirée par mes coups de cœur Vu sous cet angle. Ma vie en dehors de la culture m’a fait découvrir, en novembre 2017, la Cantine des Pyrénées. Depuis, j’y suis bénévole une fois par semaine, pour préparer et servir des repas à midi du lundi au vendredi, à ceux qui sinon ne mangeraient pas ou mal.

 

Cette cantine (1) ne reçoit aucune subvention : c’est sa force et sa faiblesse ; nous devons payer un loyer de 1500 € /mois, charges comprises. L’argent provient un peu des repas servis (4 € pour ceux qui peuvent) et surtout des repas de soutien, parmi lesquelles la soirée de samedi prochain :

 

Grande Fête de la Cantine des Pyrénées

samedi 26 mai à partir de 19 h

à La Générale

14 avenue Parmentier 75011

métro Voltaire

 

Il y aura des concerts, dont Tarace Boulba, du couscous,       à boire, et DJ Morf pour danser !

 

La Générale est un grand lieu associatif concerné par la solidarité ; vous en apprendrez plus sur place, mais en voici un avant-goût (2).

 

À samedi 26 si vous pouvez passer ; j’y serai à partir de 20 h.

 

(1) Dans le petit livre, La cantine des Pyrénées en lutte – que vous pourrez acheter le 26 mai – Mathieu, l’un des fondateurs, écrit en introduction :

 

Pourquoi la cantine ?

Pour partager,

Pour manger,

Pour rencontrer,

Pour essayer,

Pour changer,

pour confronter,

Pour discuter,

Pour rire,

Pour apprendre,

Pour lutter.

 

(2) Pour tout savoir sur la Générale sans avoir osé poser la question : https://www.lagenerale.fr/?p=285