les pigeons sur la poutre

Sur la poutre, les deux pigeons s’occupent l’un de l’autre, tandis que le couple qui les regarde est moins dégourdi, bien s’ils soient aux premières loges…

Les pigeons ne se racontent pas de Fable de La Fontaine ; quand c’est l’heure de se mettre les becs dans les plumes, ils y vont et ça prend le temps que ça prend, plus rien ne compte sur la poutre à part ça, sauf si un chat se pointe, mais la poutre est haute.

 

Tout vient de là, s’organiser pour être peinard. Sur la poutre, les pigeons font penser à la chanson de Bashung, Joséphine :

« Et que ne durent que les moments doux

Durent que les moments doux

Et que ne doux »

 

La fenêtre s’ouvre, la femme en a marre des pigeons. Son compagnon les aimait bien, mais il vient de partir bosser au lieu de s’occuper d’elle ; elle fait « pfft ! » et les pigeons s’envolent…

 

Le couple ne comprend pas que pour faire l’amour, il faut s’occuper d’exciter l’autre jusqu’à ce qu’il se jette sur vous. C’est tout.

 

C’est pas grave, les pigeons vont revenir ; à force le couple finira par s’y mettre…